Grossesse transgenre : La transidentité est-elle un frein à la grossesse ?

La transidentité de manière générale est un sujet tabou. Mais alors que dire de la grossesse pour les personnes transgenres… Bien que difficile pour certains ou certaines, c’est un sujet de société et il est donc normal d’en parler. Alors si vous êtes trans et que vous aimeriez avoir un enfant ou tout simplement que vous êtes curieux, voici un article entièrement dédié à ce sujet. Alors, grossesse pour une personne transsexuelle ou transgenre, possible ou pas ?

Peut-on être enceinte quand on est un homme transgenre (FTM) ?

A quelles conditions un homme transgenre peut-il suivre une grossesse ?

Cela peut paraître un détail logique mais il faut tout de même le préciser. Un homme transgenre peut accoucher d’un enfant même sous traitement hormonal et en ayant subit une opération de la poitrine. En revanche, cela n’est possible que s’il a conservé son utérus.

Une personne FTM ayant réalisée une opération pour acquérir un sexe masculin ne pourra évidemment pas agir de la sorte, cela va de soi. Un homme transsexuel (= qui a réalisé une opération de changement de sexe) ne pourra donc pas être enceinte !

Précision : Attention tout de même aux hormones qui peuvent parfois diminuer vos chances de réussir à mettre un bébé au monde.

Grossesse chez une personne transgenre : les différence

La première information qu’il est important de mettre en avant, c’est que pour un homme transgenre, malgré les potentiels traitements hormonaux, toute la période de la grossesse allant jusqu’à l’accouchement se déroulent de la même façon que pour une personne cisgenre.

Bien évidemment nous parlons ici de l’aspect physique mais pas du potentiel regard porté par l’entourage. Bien que similaire dans la pratique, une grossesse pour un transgenre risque de s’avérer beaucoup plus complexe et éprouvante étant donné le regard porté par la société dans notre monde qui peut parfois être très pesant. Il est important de préciser ici que même au sein de la communauté LGBT, la grossesse pour un transgenre est extrêmement discutée et fait parfois de grandes polémiques. 

L’exemple d’un homme transgenre “enceinte”

Trystan Reese un américain vivant dans l’Oregon à Portland a été l’un des transgenre souhaitant enfanter les plus médiatisés. Après avoir adopté à deux reprises, cet américain né femme a décidé pour la première fois en 2017 de mettre au monde son propre enfant via l’utérus qu’il a toujours conservé.

Contrairement à beaucoup de personnes transgenres FTM qui préfèrent garder tout cela en secret, Trystan Reese et son compagnon ont choisi de médiatiser chaque étape de la grossesse de Trystan. Que ce soit au niveau physique (contractions, vomissements, douleurs) ou administrativement (comment mettre au monde un bébé quand on est transgenre aux USA ?), le couple en a fait une sorte de petite série à laquelle vous pouvez accéder sur internet.

Transidentité : Comment lutter face au regard des autres durant sa grossesse ?

La grossesse est une période extrêmement difficile physiquement. Mais lorsque l’on est trans, cela le devient également mentalement. Accepter et faire abstraction du regard des autres et des potentielles critiques n’est pas toujours simple… Mais après tout, c’est pour vous et non pour les autres que vous faites cet enfant non ?

L’exemple présenté précédemment de Trystan Reese et de son compagnon est excellent pour démontrer que l’amour est plus fort que tout. Sous le feu des critiques sur les réseaux sociaux, les deux amoureux ont dévoilé au grand jour la grossesse de Trystan, du début à la fin. Mettre un enfant au monde, c’est lui donner de l’amour et rien de plus. Vous devez passer outre les jugements et faire taire les mauvaises langues en rendant votre enfant heureux.

Mettre un enfant au monde, c’est lui donner de l’amour et rien de plus

Si ces personnes jugent la grossesse d’un transgenre, c’est généralement car le changement dérange. Certains individus ne sont pas toujours ouverts au changement et réagissent de manière violente. Vous n’aurez pas d’autre choix que de passer outre. Faites-en sorte que votre couple soit heureux, et donnez un maximum d’amour à votre progéniture une fois au monde. Après tout, le reste n’a pas réellement d’importance…

FTM et grossesse : envie de tenter l’aventure ?

Si vous souhaitez faire partir de ces hommes fièrement enceintes, je ne peux que vous encourager. Gardez bien à l’esprit que oui, un homme transgenre peut mettre au monde un enfant à partir du moment où il a conservé son utérus de naissance. Cela peut normalement se faire même sous traitement hormonale, mais il est bien évidemment essentiel d’en parler au préalable avec votre médecin.

La grossesse se passera exactement comme une grossesse classique, mais vous aurez à faire avec le regard des gens et les critiques de l’extérieur. Votre rôle sera donc d’être fort, et de vous battre pour donner la vie si c’est votre objectif. Transgenre ou non, l’important reste toujours de donner de l’amour et rendre heureux votre enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *