Transition transgenre MTF et hormones : que savoir ?

Parce-que les personnes transgenres sont souvent attirées par le hormones afin de faciliter le changement de sexe, nous nous devions d’en parler à travers un article. Dans ce texte, nous allons uniquement nous focaliser sur les hormones pour devenir femme, pour les personnes souhaitant entamer une transition MTF. N’étant pas médecin, je ne peux que vous tracer les grandes lignes de ce traitement. Quel est l’intérêt de prendre des hormones pour passer de homme à femme ? Comment bien transitionner ? Observons tout cela ensemble.

Utiliser des hormones pour devenir femme : informations générales et risques potentiels.

Comment fonctionnent les hormones pour devenir une femme ?

Le mot « hormone » est souvent utilisé lorsque l’on évoque par exemple la période de l’adolescence, mais savez-vous vraiment ce que sont les hormones ? Commençons par donner une brève définition : les hormones sont une substance chimique qui va exercer une action bien spécifique sur la manière dont fonctionne un organe. Cette substance peut être générée par un groupe de cellules ou par les glandes endocrines.

Les hormones agissent directement sur les organes du corps et plus spécifiquement la manière dont fonctionnent ces organes. Par exemple durant l’adolescence et la période de puberté, ce sont ces hormones qui vont stimuler le développement des glandes sexuelles. Ces mêmes glandes sont celles qui vont produire la testostérone chez les personnes masculines et des œstrogènes chez les personnes féminines. 

Évoquer les hormones avec votre médecin

Pour prendre des hormones, il vous faudra vous rendre chez votre médecin généraliste et en parler avec lui ou elle. Généralement, le médecin va prescrire pour une personne souhaitant devenir femme des anti-androgènes et/ou des œstrogènes. Ce sont les hormones les plus « classiques » dans ce type de situation. Parfois, il se peut également que selon votre besoin vous soient prescrits de la progestérone. Ces hormones agiront pour vous aider à devenir une femme physiquement.

Les effets des hormones féminisantes

Le fait de prendre des hormones pour une personne transgenre MTF va avoir de très nombreux effets intéressants : Une diminution de la taille des testicules, une diminution générale de la masse musculaire corporelle, une légère poussée de la poitrine, un adoucissement de la peau, mais également de manière plus générale une modification corporelle en matière de répartition des graisses. La graisse va retomber un peu plus au niveau des hanches et du bassin, ce qui va donner une silhouette plus féminine.

Pourquoi prendre des hormones et quels sont les effets ? 

Attention aux idées reçues : Les hormones ne changent pas (ou du moins pas beaucoup) la voix pour les femmes. De nombreux exercices peuvent être utilisés pour rendre sa voix plus féminine et une opération chirurgicale est possible, mais ne comptez pas sur les hormones pour cela.

Prendre des hormones lors d’une transition MTF, quels risques ?

Il est possible que les hormones n’agissent pas sur votre transition

Le tout premier « danger » à évoquer, c’est qu’il est malheureusement possible que les hormones n’aient absolument aucun effet sur vous. En effet la vie est injuste et nos corps ne réagissent pas toujours de la même manière à ce type de traitements. Quand certaines personnes verront leurs corps changer à une vitesse impressionnante, d’autres ne verront quasiment aucun changement, même après des mois et des mois…

Baisse de la libido et incapacité d’érection

Les hormones bien qu’intéressantes pour votre transformation vont également avoir quelques effets secondaires parfois complexes à gérer. Baisse du désir sexuel et incapacité à être en érection ou générer du sperme en sont les principaux. En résumé, elles vous rendront femme physiquement mais vous perdrez peut-être également votre capacité à enfanter, ce qui peut être problématique parfois selon vos projets de couple. 

Effets secondaires dangereux

Si l’on rentre un peu plus en détails dans l’aspect dangereux des hormones, outre les classiques effets secondaires, de nombreux scientifiques affirment que le risque d’AVC et de maladies thromboembolique veineuses de manière générale augmente en raison de la prise d’hormones. On parlera pour une femme transgenre d’un risque 2 à 5 fois supérieur de caillot sanguin selon le traitement hormonal et sa durée. Comme toujours, ces études sont à prendre avec recul et les fait de dire « risques supérieurs » veut à la fois tout et rien dire… Comme d’habitude, l’important et de vous entourer de professionnels et de rester en contact avec votre médecin pour chacune des étapes de votre transition.

Envisager la prise d’hormones pour sa transition d’homme à femme : une bonne solution ?

Les hormones représentent une très grosse tentation pour les personnes transgenres. Comme n’importe quel traitement médical, elles présentent avantages et inconvénients, mais également potentiels effets secondaires indésirables. A vous de choisir ce qui est le mieux pour vous, votre tête et votre corps. On ne le répétera jamais assez souvent, parlez-en à votre médecin ! Cette étape est en tout cas indispensable si vous souhaitez réaliser une opération pour changer de sexe.

Beaucoup de personnes MTF vivent sans prise d’hormones, et s’en portent très bien. Peut-être vous rendrez-vous compte que vous non plus n’avez pas besoin de traitement pour être heureux. Il ne faut pas que cette issue vous apparaisse comme une obligation. D’autant qu’elle apporte son lot de conséquences… Alors prenez donc le temps de la réflexion, et abordez le sujet avec un professionnel de la santé.