Opération Transgenre MTF : Comment un Homme devient Femme

C’est l’étape finale du changement de sexe, celle qui est peut-être la plus redoutée également : l’opération MTF. Elle est évidemment chirurgicale et va consister à faire du corps à la base masculin un « vrai » corps de femme, avec un vagin et possiblement même de la poitrine. Généralement appelée « chirurgie de réattribution de sexe » ou “vaginoplastie”, cette opération est assez incroyable en termes de médecine. A travers cet article, nous allons observer comment se déroule cette opération et les différentes étapes qui la composent.

Devenir une femme : Les étapes de l’opération chirurgicale pour changer de sexe

Attention, cette opération est irréversible et peut entraîner des complications, non-exclusivement une cicatrisation difficile à hauteur de l’entrée du vagin, et plus rarement une perforation du rectum qui cause certains problèmes.

Le traitement hormonal, une première phase obligatoire pour devenir une femme

Nous l’avons déjà évoqué dans certains articles spécialisés, le traitement hormonal est obligatoire si vous souhaitez réaliser une opération chirurgicale de réattribution de sexe. En effet, plusieurs mois voire même années de traitement sont obligatoires pré-opération. Mais ce temps vaut vraiment le coût pour enfin devenir une femme !

Comme vous pouvez donc le deviner, cette réattribution de sexe est longue et l’opération physique en elle-même n’est qu’une petite partie du processus. Que ce soit via les anti-androgènes, œstrogènes ou progestérones, le traitement hormonal est essentiel afin de débuter la transition.

Que ce soit au niveau de la poitrine qui va commencer à pousser légèrement, le volume des muscles qui va diminuer ou les courbes féminines qui vont commencer à se tracer via le stockage de graisse qui va redescendre au niveau de hanches, il va vous changer. Il est possible d’effectuer une transition via traitement hormonal sans aller jusqu’à l’opération. En revanche, une personne souhaitant réaliser une opération de réattribution de sexe ne pourra pas le faire sans avoir réalisé de traitement hormonal au préalable. 

L’opération chirurgicale de réattribution de sexe ou “vaginoplastie”

Nous n’allons pas rentrer ici dans les détails car nous ne sommes pas des experts en chirurgie esthétique. Cependant, nous pouvons vous expliquer de manière assez grossière l’objectif de cette opération.

L’idée ici sera de réaliser une ablation du pénis afin d’y insérer une cavité vaginale.  Autour de cette cavité, le chirurgien dessinera et insérera ensuite les lèvres du vagin, puis le clitoris. Cette vaginoplastie peut se faire à partir de la peau du pénis masculin, mais également avec des segments du gros intestin ou de l’intestin grêle. Le chirurgien pourra donner à votre nouveau vagin une forme plus ou moins ouverte, avec des lèvres plus ou moins grandes.

En plus de cela, il est également possible durant cette opération de rajouter des implants mammaires et également de réduire votre pomme d’Adam. Encore une fois, une opération extrêmement technique qui ne doit être réalisée que par un ou une professionnel(le). 

Après l’opération MTF : ne pas sous-estimer le suivi psychologique

Non pas de panique, vous n’êtes pas folle et nous le savons bien. Cependant, se retrouver du jour au lendemain avec un vagin entre les cuisses peut tout de même faire extrêmement bizarre les premières semaines. De plus, la cure hormonale peut également impacter votre caractère, vos ressentis et vos émotions. Que ce soit avant de débuter la cure hormonale, avant de faire l’opération mais même une fois que le tout a été réalisé, le suivi psychologique est donc obligatoire.

Certaines femmes se sentent blessées de devoir « subir » un suivi psychologique après une opération déjà difficile. Je comprends ce ressenti, mais un suivi n’a rien de négatif ! Selon moi, celui-ci est pourtant plus que légitime étant donné l’épreuve à la fois physique et mentale que ce changement de sexe représente. Vous ne devez pas le percevoir comme un jugement, après tout, ce suivi psychologique est mis en place pour votre sécurité avant tout. Et puisqu’il ne peut pas vous faire de mal, autant essayer !

Veillez à choisir un expert de la chirurgie pour cette opération de changement de sexe

L’opération pour passer de homme à femme nécessite bien évidemment une très grande expertise et d’être réalisée par des professionnels surentrainés. Alors attention à bien choisir son chirurgien ! Même si la tentation d’aller la réaliser dans un autre pays pour des tarifs bien inférieurs est très compréhensible, elle reste tout de même fortement déconseillée étant donné le potentiel danger d’une telle opération qui serait mal effectuée.

Prenez donc le temps de bien vous informer des différents practiciens. Ne vous contentez pas de lire des avis sur Internet, parfois truqués : contactez d’anciens clients ! Ils vous diront sans filtre s’ils sont satisfaits ou non de leur opération. Pour ce type de chirurgie, il vaut mieux payer le prix plein et avoir en échange toutes les certitudes nécessaires. C’est de votre corps dont il s’agit, alors avez-vous vraiment envie de le mettre entre les mauvaises mains ?

Avez vous besoin d’être opérée pour être heureuse ?

Même si les étapes sont relativement longues avant de pouvoir effectuer l’opération de changement de sexe, de très nombreuses personnes transgenres franchissent le cap chaque année. Attention en revanche, contrairement aux idées reçues, seulement moins de la moitié des personnes transgenres en France vont jusqu’à réaliser cette opération chirurgicale de changement de sexe.

Comme on le dit dans de très nombreux articles, opération ou non, hormones ou pas, l’objectif est seulement que vous soyez heureux. Et si vous l’êtes sans opération, tant mieux ! Il n’y a aucun problème, aucune honte à ça. Peut-être vous rendrez-vous compte que les hormones suffisent à votre bonheur.

Et vous, sentez-vous que vous faire opérer pour changer de sexe d’homme vers femme est vraiment nécessaire à votre épanouissement ?

4 commentaires

  • Antonietti

    Depuis adolescent, je me suis toujours sentie femme et je souhaite suivre un parcours hormonal et surtout me faire opéré pour avoir un sexe feminin qui serait pour moi u accomplissement vers la personne que j ai toujours voulu etre .
    Vivre en étant une femme et la seule chose que je souhaite

    • Vivre Transgenre

      Bonjour Antonietti,

      Merci pour ton commentaire, c’est super d’avoir des retours ! 🙂
      En ce qui concerne la transition, mieux vaut y aller progressivement. Bien souvent, on voit l’opération comme le St Graal… mais la vérité est que pour bien des personnes trans’, cette étape ultime n’est pas nécessaire à leur bonheur. Peut-être pourrais-tu commencer par la prise d’hormones et vois où cela te mène ? Si à ce moment là tu es bien dans ta peau, pourquoi chercher davantage ? Une opération n’est pas anodine : cela peut représenter des risques, des complications et un coût important.

      Je te souhaite une belle année, et de la vivre au maximum

  • Natacha

    Je suis en transition depuis six mois, j’ai 71 ans mais physiquement je ne les fait pas. Pour moi il n’y a aucune hésitation, je suis une femme et la vaginoplastie est mon premier désir. Mais je sais qu’il y a des étapes à respecter. Je suis avec l’eq De la Sofect de Béziers, toute ressente. Pour le moment je suis très satisfaite. Mon soucis est le passing, je me fais souvent traiter de travelo dans la rue, j’ai donc demandé à faire une petite chirurgie pour féminiser mon visage. Pourtant je n’ai que des compliments des personnes qui me comprennent. Cordialement. Natacha

    • Vivre Transgenre

      Bonjour Natacha,

      Être encadrée dans ta démarche est déjà une première étape importante, que tu as déjà accomplie ! Le passing est en effet une étape difficile, surtout pour les personnes transgenres MTF. Le plus important est que tu te sentes bien dans ta peau et dans ton corps, avec ou sans opération. Même si des commentaires désobligeants peuvent être blessants, c’est à toi que tu dois plaire en premier lieu; tu ne dois rien à personne d’accord ?

      Courage dans ton parcours déjà bien entamé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *